Quelles différences entre huile de CBG et huile de CBD ?

différence entre CBG et CBD

En tant que cannabinoïde, le CBD est-il une drogue ? Eh bien, rassurez-vous. L’OMS a affirmé dans son rapport datant de 2017 qu’il ne présente aucun risque pour la santé. Il produit les mêmes effets que l’on ressent avec d’autres cannabinoïdes comme le THC, le CBG… Tout comme l’huile de CBG, l’huile de CBD est également très prisée pour ses propriétés anxiolytiques. Mais, quelles sont les différences entre les deux ? Pour en savoir davantage, on vous invite à lire cet article.

Huile de CBD et huile de CBG, quelles sont les différences ?

Même si les deux proviennent des mêmes voies chimiques, il existe des différences majeures entre l’huile de CBD et l’huile de CBG. De par sa structure chimique et le taux de concentration dans les plantes de chanvre, le CBD se distingue du CBG. Toutefois, il faut préciser que le CGB ou cannabigérol est le premier cannabinoïdes produit par les chanvres. Au niveau de la structure chimique, le CBG se produit quand le groupe carboxyle supplémentaire du CBGA est retiré via un processus de décarboxylation. Quand on l’expose à la chaleur, une variante activée se forme : le CBG. Le processus est tout à fait le même avec le CBD. La différence se trouve au niveau du composé précurseur, le CBDA. Puis, il existe aussi une grande différence au niveau du mécanisme d’action. D’un côté, le CBG interagit les récepteurs CB1 et CB2. Ce qui n’est pas le cas du CBD. Le CBD quant à lui influence le système endocannabinoïde dans son ensemble. Il ne se lie pas avec des récepteurs spécifiques. Certes, il possède une affinité avec le récepteur CB2, mais pas autant que le CBG. Enfin, le CBG est difficile à isoler. Son isolation nécessite l’utilisation d’équipement coûteux et sophistiqué. Actuellement, de nombreuses études sont menées afin de connaître les éventuels effets du CBG sur le glaucome, la maladie de Huntington, etc.